Ah ce repas mondain (fonctionne aussi en format apéro bonne franquette) avec les amis d’amis ou les collègues par alliance…
Vous le savez, quand viendra sur le tapis le fait que vous êtes Grenoblois, les questions vont fuser. Mais POURQUOI ? Mais COMMENT ? Ça va, tu survies ? la vie n’y est pas trop dure ? Vous ne pourrez pas y couper, vous allez devoir répondre à une tonne de clichés tous plus irritants les uns que les autres. Et pourtant il va falloir garder son calme et trouver des réponses bien polies (et instructives comme il faut !) bien loin de celles qu’on aimerait sortir …

Cliché débile n°1 : A Grenoble, il n’y a que des étudiants !

Réponse rêvée : Oui oui, d’ailleurs personne ne dépasse les 30 ans ! ça a posé de véritables problèmes dans l’organisation de la ville. Par exemple on a dû trouver une nouvelle utilité pour les maisons de retraite, on les a donc transformées en boite de nuit.

Réponse polie : C’est vrai Grenoble est une ville jeune, il y a à peu près 60 000 étudiants donc environ 1/3 de la population. Tant mieux, ça maintient l’animation !


Cliché débile n°2 : Vous mangez quoi à Grenoble, à part des noix ? 

Réponse rêvée : c’est vrai que de ce côté là on a un problème ! Avec l’AOC noix de Grenoble on ressent une véritable pression, on ne peut manger que des noix, il y a un embargo sur les autres fruits. Et, il faut dire ce qui est, la noix split et la noix melba ce n’est pas fou !

Réponse polie : Je crois que toutes les régions ont leurs spécialités. Tu dois sûrement connaître le gratin dauphinois, et as-tu entendu parler de la Chartreuse ? Je suis sûre qu’après 3 verres tu te sentiras presque Grenoblois.

Cliché débile n°3 : A Grenoble tout le monde est supporter de l’équipe de rugby !

Réponse rêvée : C’est une obligation ! En parlant de ça, est-ce que je t’ai montré mon nouveau tatouage ? J’ai le blason du FCG dans le dos et j’ai laissé la place pour le palmarès !
Réponse polie : C’est clair, Grenoble est une ville sportive. Mais au-delà du rugby tu devrais facilement trouver ton bonheur que ce soit pour pratiquer ou pour supporter une équipe. Tu préfères quoi : le hockey ? le football américain ? le ski ? la natation ?


Cliché débile n°4 : C’est quoi la mode à Grenoble ? je veux dire… à part la polaire Quechua.

Réponse rêvée : Tu plaisantes, la polaire Quechua c’est la base, mais il n’y a pas que ça il y a aussi la doudoune Quechua et le maillot de corps Quechua. En plus la grande tendance cet hiver c’était de l’accorder à nos chaussures de ski, qu’on ne lâche pas du 1er novembre au 30 avril !
Réponse polie : Comme dans toutes les grandes villes tu trouveras les marques nationales en plein centre, à la Caserne de Bonne ou à Grand’Place si t’as peur de te mouiller. Et si tu veux de l’artisanat local, tu devrais trouver ton bonheur autour du quartier des Antiquaires.


Cliché débile 5 : Grenoble n’est pas une ville très dynamique niveau ouverture sur le monde et nouvelles technos.

Réponse rêvée : Tout à fait. Une fois un groupe de 8 Grenoblois sont partis en expédition à Londres pendant 5 jours. A leur retour ils ont été acclamé et ils nous ont organisé une soirée diapos.
Réponse polie : Grenoble est jumelée ou en coopération avec 19 villes, donc tu as déjà de quoi voyager. Et niveau technologie, il y a 2-3 universités côtées, 2-3 entreprises connues mondialement, et 2-3 pôles de recherche ! (ça y est c’est le craquage)


Cliché débile n°6 : Vous avez des personnalités à Grenoble ?

Réponse rêvée : « J’ai trouvé ces jours-ci beaucoup de vérités, entre autres, celle-ci : Plus un homme est sot, plus il est du niveau de tout le monde »
Dans ce cas, pas de réponse polie ! ça suffit comme ça alors laissons mariner nos interrogateurs avec cette petite phrase bien sentie de notre cher Stendhal local !