Il y en a des belles choses à la Bonne Pioche.

Ca fait quelques mois que je m’intéresse à la cause écologique, puis j’ai entendu parler du « zéro déchet ». Alors à mon tour, j’aimerai réduire mes déchets et crois moi, c’est plus facile qu’on ne le pense. Le pire, c’est que ça fait du bien au portefeuille aussi. On peut être écolo ET radin, si je vous assure. Pour réduire ses déchets, ça passe surtout par sa façon de consommer et donc bien sur, les courses. Grâce à une amie, j’ai découvert la Bonne Pioche. Bon nombre d’entre vous ont déjà dû en entendre parler parce que ce chouette lieu est ouvert depuis septembre 2016, mais laisse moi t’en parler, il a du mérite !

 

La Bonne Pioche : kézako ?

On a tous chez soi des tupperwares qui trainent, et même si tu n’en a pas, je t’invite grandement à recycler tes bocaux en verres (pot de confiture, cornichons, et autres légumes) tout ce qui peut être un contenant, on prend ! Réutiliser au lieu de recycler est un peu devenu mon « motto ». Tu te ramènes ensuite à la Bonne Pioche, et là, c’est le paradis du vrac. D’ailleurs, si tu as encore trouvé le moyen de ne rien avoir chez toi, il y a même des tupperwares gratos à disposition dans l’épicerie, ou même en vente. Alors, qu’on ne me dise pas qu’il est difficile de faire ses courses en vrac.

Petit point définition, le terme « en vrac » n’est pas juste un bordel sans nom où tu plonges ta main dans un sac de riz à la recherche de la perle rare. Cela signifie des produits sans suremballage, où tu peux donc te servir de la quantité que tu souhaites. Ca commence à fleurir dans les supermarchés, et même les supérettes de quartier, mais c’est encore des petits joueurs.

Une fois armé de tes contenants, tu trouveras pas mal de choses, même si ça ne remplira pas la totalité de ton frigo et tes placards. Il y a tout de même des légumes frais, du thé, café.

Tout une partie pour le « sec » c’est-à-dire pâtes, riz, lentilles, biscuits, chocolat, céréales. Des jus, de la confiture, du miel et de la pate à tartiner en vrac.

Et thank god, tu as même des produits ménagers comme de la lessive, des éponges, du liquide vaisselle.

On trouve également des produits d’hygiène : brosse à dent compostable, coton tige réutilisables, savon, shampooings. Personnellement, j’ai craqué pour les cotons démaquillants lavables, testé et approuvé ! Coût d’achat : 13€ (une dizaine de cotons + filet de lavage) mais c’est 13€ que tu investis une fois pour un bon paquet d’années à venir, plutôt que 3€ de coton Demak-up tous les mois. De plus, tu vas éviter de remplir les océans et les narines des tortues avec tes cotons, le choix est vite fait.

Il y a aussi des produits frais, comme de délicieux fromages, des yaourts, du lait (sur commande), des oeufs. Pour te donner une idée, le kilo d’amandes est à 26,72€, soit légèrement plus cher que dans le commerce (je te vois venir sur tes grands chevaux) mais c’est aussi le prix à payer pour un produit de qualité.

Les bons fromages de nos régions. On a craqué.

Car La Bonne Pioche se fournit à 90% de producteurs locaux, donc tu aides en plus les agriculteurs de ta région.

Et si tu n’es toujours pas convaincu, la Bonne Pioche a également des plats préparés : gazpacho, soupes, crème de marrons …

Au moment du passage en caisse, tu payes donc au poids, en ayant bien pensé à peser tes contenants auparavant pour le soustraire au poids final. En gros, tu payes uniquement ce que tu vas engloutir. Tout est à disposition sur place pour peser, étiqueter, noter, impossible de se perdre.

Au-delà du concept d’épicerie, c’est aussi un lieu où tu pourras te renseigner, te documenter grâce à des ouvrages tels que : « La famille zéro déchet », « Zéro Déchet » le livre de Béa Jonhson, précurseur (ou précureseuse, à vous de nous dire, on est pas trop branchés écriture inclusive) du mouvement, et des BDs pour enfant qui traitent du sujet. Je t’invite vivement à au moins y jeter un coup d’œil.

Cerise sur le gâteau, elles organisent des ateliers sur de nombreux sujets liés à la cause écologique, biologique, mais aussi sur des choses à faire soi-même (les hipsters appelleront ça le Do It Yourself), des focus sur les producteurs de la région. Pour cela, je te conseille de suivre leur page facebook, et leur site internet où tu trouveras le calendrier des ateliers.

Si tu es intéressé par le sujet du « zéro déchet » fais nous un signe dans les commentaires et je serai ravie d’en parler un peu plus dans un prochain article et de donner d’autres adresses en lien avec ce mode de vie sur Grenoble.

 

La Bonne Pioche

🏠 2 Rue Condillac /38000 Grenoble

🚌 Tram A et B : Arrêt Hubert Dubedout – Maison du Tourisme

⏰ Du lundi au samedi de 10h à 20h

💻 Suivez les sur facebook, ils sont cool