On a vraiment passé un sacré moment hier soir. Dans le froid polaire de ces nuits d’hiver, on voulait se faire un de ces repas qui font chaud au coeur. Alors on s’est commandé un antidépresseur à base de gras et de saveurs. Ah ça, une bonne tartiflette c’est plus chouette qu’un Xanax.

Notre dealer du soir, c’était le Coq Hardi. Bien connu du milieu du grand banditisme alimentaire grenoblois, le restaurant, niché derrière la fnac de Victor Hugo, dispose d’une carte alléchante de sauvageries locales. Avec un rapport Qualité / Quantité / Prix presque inégalable.

Bref, reprenons le cours de la soirée. On avait une envie irrépressible de manger du gras. Seulement, pas question de sortir dehors, même pour 5 minutes de marche (ma polaire en thermolactyle Quechua était à laver). J’avais vu passer l’information comme quoi « Le Coq Hardi livre avec Deliveroo« . La vérité cette annonce m’avait fait plus d’effet que « Zidane revient en équipe de France » ou « Justin Bieber arrête la chanson ». J’étais quand même inquiet … Peut-être qu’en livraison, les plats seront moins généreux ou moins bons … Parce que parfois, sur les services de livraison on se fout un peu de notre tête. On les a vu hein, les tacos simples à 8,50€ livrés froid. Yzon croivé on était à Paris.


On s’est plongé dans l’application et on a passé commande :

  • 2 Pintades rôties au jus de thym (avec ses patates sautées) : 2×13€
  • 1 Tartiflette des Alpages : 12€
  • 1 assiette de charcuterie (J’avais peur d’avoir encore faim) : 7,50€

Total : 48€ avec la livraison.


On s’est fait livrer 20 minutes plus tard par un gentil cycliste de Deliveroo (on a vraiment eu de la peine pour lui, le pauvre on aurait dit un marcheur blanc).

Les plats débarquent. On a vécu un véritable or-gras-sme. OR-GRAS-SME. Un orgasme avec du gras. Désolé quand je pense faire un jeu de mots je suis obligé de le répéter 3 fois comme une incantation chamanique.

Pour le coup, on aurait dit les plats qu’on voit dans les vidéos qui passent sur Facebook, du genre Tasty, MinuteBuzz et toutes ces pages qui font saliver les gens qui aiment passer leur vie à mentionner leurs potes en rêvant d’un monde plus confraternel. Des barquettes bien remplies, des assiettes de charcuterie à n’en plus finir … On est dans le vrai en termes de quantité. Mais qu’en est-il de la qualité ?

Les plats sont encore bien chauds. Le goût reste intact. En bouche, c’est comme au restau. Quel régal. La pintade est juteuse à souhait, les pommes de terre sautées croustillent bien comme il faut. La tartiflette a du liant, elle fond dans la che-bou. Comme si les plats sortaient de cuisine. Franchement, cette livraison était au-delà de nos espérances. Peut-être que l’on était tellement affamés et désespérés que l’on a vu des mirages de nourriture, mais l’essentiel, c’est qu’on a passé un moment incroyable.

Je recommande donc fortement cette adresse.


Les points forts :

  • Les quantités astronomiques servies. On en a pour notre argent
  • Les plats livrés chauds. Rien n’a débordé pendant l’acheminement. Le packaging est sommaire mais efficace. Les patates sautées livrées dans une petite box sont un plus.
  • Le rapport qualité/prix : pas cher pour de la qualité restaurant.

Les points faibles :

  • L’assiette de charcuterie un peu chère (7,50€).

Le Coq Hardi

🏠 19 rue de Belgrade, Grenoble

🚌 Arrêt de tram Victor Hugo

⏰ Ouvert du lundi au samedi, de 11h30 à 14h30 puis de 18h00 à 22h00

📞 04 76 95 71 52

💻  La page Facebook du Coq Hardi